Les autostéréogrammes (12-01-2012)

En légèrement décalé, nous retrouvons la note spéciale (pseudo) scientifique.

Pas de grandes lois sur la physique, pas de prises de têtes, ce matin nous allons juste nous pencher sur ces étranges visuels permettant d'être perçus en reliefs (par un oeil avisé).

Je me souviens en avoir croisé pas mal durant mon enfance dans des magazines comme Picsou magazine ou Spirou... Jusqu'ici je n'avais jamais réussi à comprendre ce qu'il fallait y voir. J'imaginais même que, peut être, tous ces maudits points allaient s'aligner dans ma tête à force de loucher et représenteraient une image par la magie de la Science... *Hem*
Ce sera 15 ans plus tard que je réussirai à en venir finalement à bout. D'où ma volonté de faire partager la technique.

Pour ceux qui voudraient davantage creuser la chose sur le plan scientifique, vous pourrez vous diriger vers notre bon vieux wikipedia. Je n'ai pas trouvé de site français sérieux traitant du sujet. C'est malheureusement cloisonné à l'anecdote optico-matheuse par chez nous.

Si vous souhaitez vous entraîner dans de meilleures conditions, voici la version haute résolution du visuel avec la fusée.
Enfin, pour les plus curieux : vous trouverez ici le fichier 3D que j'ai confectionné afin de construire le stéréogramme final. La couleur permet de définir la profondeur. Plus c'est sombre et plus c'est loin, et inversement.

En conclusion, je vous link deux autostéréogrammes fascinants. Ils vous demanderont un peu plus de dextérité par contre.


réalisé par 3Dimka via son DeviantArt.



un autostéréogramme textuel, dont j'ignore l'auteur.

 

NOTE : pour un meilleur confort, utilisez la touche F11 pour passer en plein écran sur votre navigateur.

[ 25 commentaires ]
TAGS : Geek, Science.
Le Barbu